Archive pour octobre 2011

65L, puis 22J, 14L et finalement 65J

Pour mon vol de ce jour, j’avais acheté un siège Y CDG-BOS (après un premier vol LYS-CDG) avec l’idée d’un surclassement avec mes miles, pour les utiliser comme Air Napoléon me l’a conseillé. Cela s’est avéré impossible du fait de vos règles et quotas, qui font de  mes 1,3 millions de miles un tas de cacahuètes sans valeur (monnaie de singe).

J’ai donc enregistré en ligne, la veille du départ, en cabine éco  sur le pont supérieur (vol sur 747-400) en siège 65L (avec prise électrique et espace élargi pour les jambes) que vous qualifiez de « confort max », mon statut Maximum chez Miles&Blues m’autorisant ce « privilège ». Mais, sans respect du passager, la machine m’a dans la nuit automatiquement déclassé en main desk, entassement maximum, place 22J sans hublot ni vidéo. La raison donnée pour justifier ce changement contraire à mon souhait initial était de laisser vide le pont supérieur, sans doute trop confortable. Lorsqu’au comptoir à LYS j’ai affiché mon mécontentement, on m’a renvoyé en 14L, toujours au pont inférieur. C’est le siège « confort min » (coincé entre cuisine et toilettes, sans vidéo et sans place pour les jambes prise par le bloc de sortie de secours). Cependant, à l’embarquement,  à la demande du capitaine, le pont supérieur a finalement été rouvert, dans la pagaille générale (premier arrivé premier servi, comme en low cost), pour respecter une autre règle de 50 pax par PNC portant un insigne rouge « SECURITE ». Parce que le chef de cabine m’y a aidé, j’ai finalement voyagé en 65J, comme souhaité ou presque. Faut-il se plaindre ?

Lire la suite ’65L, puis 22J, 14L et finalement 65J’

Publicités

Mode en altitude

Vendredi soir, sur un vol Air Napoléon entre Europe et Canada, j’ai revêtu mon nouveau t-shirt « PASSAGER MÉCONTENT ». Je le recommande à tous ceux qui souhaitent que le PNC détourne le regard à chaque passage dans le couloir de l’avion, pour ne pas avoir à réagir sur le texte qu’il porte : « comment être traité avec intelligence, plutôt qu’avec des procédures ? ». L’inconvénient, en contrepartie, c’est que les autres passagers sont plus curieux de le lire dès qu’on se déplace dans l’avion.

Mode Altitude

Mode Altitude

Lire la suite ‘Mode en altitude’

Compensons…

Monsieur,

Conformément à votre entretien téléphonique de ce jour avec notre Directeur opérationnel, nous vous confirmons que nous avons procédé au crédit d’une compensation de 1 500 Miles Statut sur votre compte Miles&Blues Maximum.

Nous vous invitons à vous rendre sur le site de la compagnie Air Napoléon afin de consulter le nouveau solde de votre compte Miles&Blues.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur, nos salutations distinguées.

Marylin Poireau, Service Pare-Choc Miles&Blues

Après six mois de débats peu glorieux, Air Napoléon revient donc sur sa décision « définitive » de ne jamais annuler les deux débits de 750 miles que je contestais. Pour la forme, ce n’est pas une annulation, mais une compensation. Sans trop dire ce qu’on cherche à compenser. Problème réglé, aux yeux d’une compagnie qui croit aux règles binaires, aux procédures infaillibles et aux cacahuètes pour résoudre les problèmes (un concurrent virant à l’orange ironise d’ailleurs en offrant « un vol gratuit pour 15 minutes de retard là où d’autres proposent des cacahuètes »). Personne n’a donc compris qu’un mécontentement global appelait une réponse globale ?

On m’a dit dernièrement qu’un directeur d’une compagnie ferroviaire donnait, aux usagers les plus fréquents qui marquaient des signes de mécontentement, son numéro de téléphone personnel avec la consigne de l’appeler si un problème ne pouvait être réglé directement avec ses équipes. C’est une grande marque de confiance envers ses clients, mais aussi le meilleur moyen de les responsabiliser. On ne peut râler sans raison quand on a l’écoute directe du PDG. En tout cas, c’est la preuve qu’on peut parfois oublier les procédures complexes pour favoriser le dialogue. On notera que mon dernier courrier au Directeur Général d’Air Napoléon, pourtant distribué aussi aux passagers d’un avion, n’a jamais reçu de réponse.

Lire la suite ‘Compensons…’

Affichage en vol : pour plus de hauteur de vue

Affiche Air Napoléon

Affiche Air Napoléon

Hier soir dans l’avion rentrant de Genève, il y avait un peu d’affichage.

Je remercie ma voisine australienne pour la photo de gauche, qu’elle a bien voulu prendre même s’il apparaît au développement qu’elle aurait (si l’on garde le sourire) dû éviter de boire tant avant d’accepter cette tâche.

 

Lire la suite ‘Affichage en vol : pour plus de hauteur de vue’

Un carton livré directement à domicile

Carton Air Napoléon

Livré avec retard, mais directement à domicile (Carton Air Napoléon)

Lire la suite ‘Un carton livré directement à domicile’

Fauteuil de star chez ANAL

Les voyageurs fréquents d’Air Napoléon regrettent souvent la disposition 2-3-2 des sièges en classe Business. Le siège central, sans accès au couloir, avec deux voisins dont fatalement l’un est bruyant ou gigotant, est souvent inconfortable. On se bat donc pour se retrouver en rangée latérale. Personnellement, je cherche à être assis en hublot : certes on est parfois collé au mur, certes il n’est pas toujours aisé d’atteindre le couloir, mais je préfère marcher sur les autres que me faire marcher dessus.

D’autres compagnies présentent des dispositions plus aérées. Ainsi, mon agence de voyage favorite, la BizBiz Travel Agency, me conseille la compagnie ANAL, et son fauteuil de star.

Fauteuil de Star

Fauteuil de Star ANAL

Le slogan promotionnel de BizBiz Travel Agency est sans complexe. Je cite :

Après la bizbiz© pour businessman exigeant,
la nouvelle classe pour les stars chez ANAL™.
13h au milieu des regards... manque juste l'urinoir!

La prochaine fois que vous voyagerez sur Air Napoléon, en cabine devant,en maudissant la compagnie de vous avoir coincé entre deux voisins que vous espériez ne pas avoir, imaginez un instant qu’ils disparaissent, ainsi que les sièges autour de vous. Répétez en boucle le slogan ci-dessus. Et je suis sûr que finalement vous adorerez Air Napoléon et sa disposition en mode compression.

Top 10 des compagnies aériennes

Un peu de détente ne fait pas de mal… le dernier top 10 des compagnies aériennes vient de paraître:

  • Air Napoléon: 1er prix du mécontentement général, prix spécial de la bouillie servie en vol, prix spécial du tract distribué en vol.
  • Dalton Airlines: prix spécial de la compagnie la plus à l’ouest.
  • AlCapone: gagne la coupe des constructeurs pour être la seule compagnie à utiliser des avions en carton.
  • Royal Air Momo: 1er prix de la déponctualité, avec une mention spéciale pour ses vols intérieurs, prix du fair play pour ses équipes, lorsqu’elles enregistrent un vol Air Napoléon en expliquant clairement chaque inconvénient.
  • KungFu Air: nominé pour utiliser les mêmes baguettes dans les cheveux des hôtesses et les plats des passagers.
  • HIJ: 1er prix d’esthétisme alimentaire industriel (pour le gouda servi en apéritif avec une boisson bleue aux couleurs de la compagnie).
  • Bryan Air: 1er prix de low-sustainability.
  • Betty Airways: mention spéciale de la compagnie qui roule à gauche.
  • Air Céline: prix du public pour le sirop d’érable qui remplace le champagne au décollage.
  • Luftanna: 1er prix de discipline pour les passagers de la compagnie (qui restent assis attachés téléphones éteints jusqu’à l’arrêt total des moteurs, voire jusqu’au lendemain).

Deux programmes de fidélité sont également récompensés :

  • Miles&Blues: pour sa capacité à créer le conflit plutôt que la confiance et pour l’invention du vol transatlantique qui rapporte un demi-mile.
  • Blues&More: pour son offre d’équivalence de statut valable « jusqu’à fin du stock disponible de passagers fidélisés dans d’autres programmes ».

N’hésitez pas à voter pour vos compagnies favorites.