Tournez manèges

Anna tient un manège à la fête foraine qui occupe cet été le Messe de Francfort : quelques avions bleus et jaunes qui tournent en rond. Napoléon gère l’été aux Tuileries une installation similaire, quoique bleu blanc rouge. Sur son manège, il manque un avion, qui un jour où il volait pitot trop vite, s’est abîmé dans l’attraction d’à côté, le Grand Rio Splash.

image

Avant d’embarquer, Anna offre à tous ses passagers une tasse de thé ou de café, pour patienter. Elle a installé à chaque entrée du manège un distributeur automatique, et une table avec quelques morceaux de sucre et des serviettes. Napoléon a pour sa part planté des poteaux rouges dans la file d’attente de ses clients. Sur ces écritaux, il recommande à ceux qui se pensent prioritaires de dépasser les autres en se présentant directement à l’avant.

Lorsque l’attraction tourne, Anna offre un sandwich, pas mauvais quoiqu’un peu industriel dans son triangle de plastic,  en veillant à changer chaque jour de variété. Napoléon distribue un sachet sucré ou salé, le même que l’année passée. Mais les deux s’entêtent à offrir un truc à manger alors qu’on préfère passer à la barraque à frites voisine…

Les deux aussi abreuvent leurs clients de messages d’accueil,  de sécurité et d’arrivée. Entre Francfort et Paris, Anna parle parfaitement allemand, anglais et français, en terminant chacun de ses vols par un très sincère auf wiedersehen dans toutes les langues. Napoléon diffuse ses annonces en français et franglais, puis envoie les PNC aux portes, armés ou pas d’un siège toboggan. Chez lui, tout est conçu pour prolonger l’ambiance de foire en vol comme au sol.

On peut déposer chez Anna quelques affaires avant de s’asseoir dans un avion du manège. Moyennant un petit supplément, Anna adjoindra à vos paquets un tag orange, pour les récupérer au plus vite à la sortie. L’équipe d’Anna veille à bien distinguer les affaires qui portent un tag orange, pour les poser sur un chariot livré comme promis avant les autres.  De même,  Napoléon colle des tags jaunes fluos sur certains paquets qu’on lui confie, quoiqu’ils n’ont pas d’autres fonctions qu’un affichage décoratif et prétentieux d’une hypothétique priorité.

Enfin, pour les amateurs de tours de manège répétés, Anna comme Napoléon proposent chacun une carte de fréquent tournoyeur. Plus on a tourné avec eux, plus on gagne le droit -ou plutôt la promesse- de tourner encore. Et quand on attrape la floche, ça peut donner le tournis.
Napoléon compte généralement en quarts de tours, c’est à dire qu’on croit qu’on en gagne quatre chaque fois, alors qu’on en gagne un toutes les quatre coups. Et il existe des règles et punitions, par exemple quand on vous annonce que vous avez tourné dans le mauvais sens, ou qu’on vous soupçonne d’avoir tourné à vide sur le retour, sous prétexte que c’est moins cher qu’un simple tour. Dans ce cas, mieux vaut faire demi-tour.
Chez Anna, c’est plus sobre, on a juste l’impression de gagner ce que l’on gagne. Comme tout dans son manège : sans surprise ni détours.

Et c’est pourquoi, tous les trois ou quatre tours avec Anna entre Pouris et Francfour, c’est chez Napo que je m’aventoure…

Publicités

0 Responses to “Tournez manèges”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Catégories

Publicités