OVNL objet volant non localisé

Dimanche 22h, Valérie du service bagages 2F à CDG me dit que mon sac enregistré à Genève deux heures plus tôt n’a pas été réceptionné à CDG. Nous faisons un formulaire pour constater que le bagage est retardé. Il ne faut pas s’inquiéter,  il sera retrouvé dans quelques heures ou lundi.

Lundi 15h25, Omar du service bagages par téléphone pense que le sac a été embarqué par mégarde sur un vol pour Santiago du Chili. Le retour est prévu mercredi.

Mardi 15h30, Bastien m’annonce, quand j’appelle le service bagages que le sac a été vu à CDG mais que le téléphone là-bas ne fonctionne plus. Je dois rappeler le lendemain.

Mercredi 14h45, Jonathan me confirme que le bagage n’a jamais bougé de Genève mais qu’il est désormais dans l’avion pour Paris sur le vol 132. Ce qui m’inquiète, c’est que ce vol part vers 16h30 pour Wuhan, en Chine. Jonathan me demande explicitement de ne pas faire la lettre de plainte et d’inventaire,  puisque le bagage est retrouvé.

Jeudi, parce qu’il faut respecter les délais même quand la compagnie prétend le contraire, j’ai posté ma lettre de plainte et d’inventaire. A 11h25 Fanny du service bagages par téléphone me dit que le bagage est localisé à CDG. Elle va les appeler pour qu’ils puissent me rappeler avant 17h pour confirmer la livraison…

Jeudi toujours, à 17h30 et sans nouvelles, je rappelle le service bagages par téléphone. Pascal me dit qu’il n’y a aucune mention d’une localisation du bagage dans mon dossier. Il est persuadé que le tag a été arraché. Il me demande d’envoyer la lettre d’inventaire pour qu’on puisse comparer ce descriptif au contenu de tous les bagages sans tag de CDG et de Genève, d’abord par scanner, ensuite en les ouvrant. Il m’assure que ça ira vite, puisqu’il n’y a que deux aéroports et qu’il faut être nul pour perdre un sac sur un vol de 55 minutes sans correspondance. Je lui dit qu’il serait bien de regarder aussi à Santiago du Chili et à Wuhan en Chine.

Vendredi, j’attends sans appeler. De toute façon ça ne change rien d’appeler des conseillers téléphoniques pour écouter leurs histoires pas crédibles et surtout pas cohérentes. Ils promettent juste d’appeler CDG s’ils ont le temps et s’ils decrochent de l’autre côté. Autant attendre que mon sac rentre tout seul à la maison avec ses petites jambes musclées et une carte postale de Wuhan.

Samedi 15h45 dans un moment perdu, je rappelle la boîte à histoires. Alexandre me dit qu’il ne va pas me mentir,  qu’il ne sait pas où est le bagage, ni où est Wuhan, mais qu’il va appeler les aéroports et s’engage à revenir vers moi avant 22h.

Il y a beaucoup de bagages qui se perdent dans les aéroports. Officiellement, pendant 21 jours, ils ne sont que « retardés ». Et on espère qu’ils réapparaissent. Pendant ce temps certaines compagnies font des recherches. Air Napoléon préfère raconter des histoires. J’attends donc qu’Alexandre rappelle, pour entendre celle du jour.

S’il rappelle…

image

Mon sac OVNL va à la plage avec ses potes

Publicités

6 Responses to “OVNL objet volant non localisé”


  1. 1 Loulou 6 septembre 2013 à 14:02

    Alors? du nouveau? Personnellement il y a une semaine mon bagage ne m’a pas suivi de TLS à ORY mais il m’a été livré chez moi 48h plus tard sans accroc et sans que j’ai besoin de téléphoner nulle part.
    Comme le répètent souvent les agents du bien nommé service « Litige Bagage », 99% des bagages retardés sont localisés dans les 24h. Ce qui est vrai aussi, c’est que le 1% restant est à coup sûr perdu définitivement.

  2. 2 Air Napoléon 6 septembre 2013 à 14:38

    Bonjour Loulou. Je prépare un article pour dimanche (semaine 2) mais le bagage n’est pas encore retrouvé. Je pense comme vous que nous sommes dans le 1%. Ce qui peut arriver à toute compagnie. Ce qui est plus étonnant, c’est le manque de sérieux/crédibilité du services Bagages dès qu’on creuse un peu. Mon article n’invente rien (sauf peut-être quelques prénoms que je ne suis pas sûrs d’avoir tous bien notés). Et la semaine 2 est tout aussi épique. Elle commence bien sûr par constater qu’Alexandre n’a jamais rappelé.

  3. 3 Loulou 6 septembre 2013 à 16:41

    Il y a quelques années j’ai eu aussi un bagage non délivré à l’arrivée d’un vol Air Nap à Rome. Ce coup là, le bagage n’as pas été localisé dans les 48h. En plus de de voir porter pendant une semaine le même short et de devoir me reconstituer une trousse à toilette, j’ai été contraint d’appeler tous les jours le service bagage et j’ai eu droit aux mêmes histoires invraisemblables et contradictoires à chaque appel. La « boite à histoires » a fonctionné à plein régime! En fait, je crois que quand on est dans le 1% des bagages disparus corps et bien, le système est complétement buggé, personne ne sait rien de sûr et invente une petite histoire pour calmer le passager furibard ou tenter d’apporter une explication. C’est effectivement terriblement frustrant ces infos fantaisistes et cela donne une image pitoyable de ce service. On m’a aussi promis de me rappeler, on m’a promis que je serai contacté bientôt, on a pris mon adresse pour une livraison…. et rien ne s’est passé. Je suis rentré chez moi à la fin des vacances toujours sans bagage. Commence alors la longue procédure du bagage perdu. Il faut savoir que Air Nap est dans le cas de la convention Montréal, la plus avantageuse pour le pax (celle de Varsovie indemnise moins et au kilo plutôt que sur facture), et le montant maximum d’indemnisation est fixé à 1200 Eur, de mémoire, sur présentation de justificatifs bien sûr! J’espère pour vous que vous gardez tous les tickets de caisse et factures de vos achats de vêtements (ou que vos amis, connaissances, voisins le font…), car le but du jeu est bien sûr d’arriver à un total de 1200 Eur tout rond! A savoir que tout objet ayant un tant soit peu de valeur n’est pas couvert par ces dispositions: optique, appareils électronique, bijoux, etc… En gros, seuls les vêtements et chaussures sont remboursés, ce qui limite un peu la chasse aux vieux tickets de caisse.
    Sans vouloir vous déprimer un peu plus, sachez que les spécialistes du service bagage affirment que les 1% de bagages disparus sont dans la plupart des cas volés par les bagagistes, ce qui explique la fréquence plus élevée de ces fâcheux évènements en Italie où il est de notoriété publique que la Mafia a depuis longtemps investi ce secteur d’activité (certains voyageurs fréquents évitent les vols passant par FCO juste à cause de ça). Et ce qui explique aussi que tout le beau système d’étiquetage et de code barre ne serve plus à rien, puisque le bagage est sorti du circuit, conduisant les employés du Litige Bagage à inventer des histoires. Bonne chance et bonne chasse aux factures!


  1. 1 Liste d’inventaire | Air Napoléon Rétrolien sur 15 septembre 2013 à 22:59
  2. 2 More than a ton of cocaine seized on an AF flight - Page 3 - FlyerTalk Forums Rétrolien sur 25 septembre 2013 à 13:35
  3. 3 estate agent Totteridge Rétrolien sur 28 avril 2015 à 05:56

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s