Rien pris en compte

Bonjour Magali,
Ainsi que vous me le demandez dans votre message 1311041235283263, vous trouverez ci joint – en complément des date, heure, et numéro de vol, de la référence de dossier initialement transmise, du numéro de billet ensuite communiqué et de la photographie de la carte d’embarquement que vous me confirmez avoir reçue – le billet électronique et le mail de confirmation que vous souhaitez analyser pour régulariser enfin mon vol Paris Rome du 27 septembre dans mon relevé Miles & Blues.
Anticipant sur votre probable prochaine demande (puisque vos conditions générales prévoient qu’il faut « effectivement avoir voyagé » pour cumuler des miles), je joins par avance une photo réalisée dans l’avion Al Capone et une copie de la facture d’hôtel Elton à l’aéroport de Rome. Je vous propose aussi de consulter sur l’excellent site What The Flight l’avis (pas très inspiré, mais il s’ agit d’un vol court) que j’ai rédigé après le vol. Je reste bien sûr disponible pour fournir toute pièce complémentaire que vous jugeriez utile à la régularisation du vol, mais serais quand même curieux de savoir à quoi tout cela sert vraiment.
Napoléon rencontre Al Capone

Napoléon rencontre Al Capone

Je m’étonne aussi que vous écriviez que l’ensemble des commentaires de mon précédent message ont été « bien pris en compte ». Vous pouvez dire « pas bien compris » ou « lus mais pas retenus » ou encore « jugés non pertinents » mais il me semble que l’expression « bien pris en compte » n’est pas très adaptée pour qualifier le traitement de ma remarque déplorant la lourdeur inutile de vos procédures qui m’imposent d’envoyer des pièces justificatives complémentaires, alors que vous revenez vers moi pour m’en demander encore plus.
Ou alors, revoyez sur votre clavier la position des touches b et r, pour éviter de mélanger « bien pris en compte » et « rien pris en compte ».
Si je choisis néanmoins de me plier très docilement aux principes sans valeur ajoutée de vos conditions générales,  je vous serai en contrepartie reconnaissant d’en faire part à votre collègue Roberto qui traite actuellement la régularisation d’un autre billet, numéro 1802310381942. S’il pouvait appliquer les conditions de gain de miles avec autant de méticulosité que vous me l’imposez aujourd’hui pour les règles de régularisation a posteriori,  peut-être se décidera-t-il à accorder le taux de 100% indiqué dans les conditions mentionnées sur le billet, plutôt qu’un taux arbitraire de 50%.

J’espère enfin que ce long message vous incitera à régulariser directement le nombre de miles promis dans votre barème en ligne, plutôt qu’un autre, plus mesquin, repris dans votre barème interne (ou alternativement à aligner les deux barèmes afin de ne pas promettre abusivement plus que ce que vous ne comptez donner). Cela nous évitera de multiplier les échanges et de porter le coût de traitement de la régularisation à trois ou quatre fois le prix du billet (part transporteur). Je vous en remercie par avance, pour que votre compagnie n’ait pas encore a licencier du personnel utile parce qu’elle gâche sa rentabilité à contrôler et recontrôler des paperasses inutiles.

Publicités

6 Responses to “Rien pris en compte”


  1. 1 Cortina Airlines 6 novembre 2013 à 15:39

    Grand classique d’Al Capone!
    2012: Billet Air Napoléon pour un vol Orly/Milan opèré par Al Capone et promettent 500 miles qualifiant sur le programme SkyGuns de Dalton Airlines.
    A l’embarquement, un flyer d’excuses est remis aux passagers leur expliquant que le vol sera opéré par CantareWeb par un équipage portant l’uniforme Al Capone et dans un avion peint aux même couleurs.
    3 semaines plus tard, le relèvé SkyGuns de Dalton compte 0 miles pour le vol car les vols opères par Cantare ne sont pas qualifiant dans les conditions du programme SkyGuns……… Moi aussi, j’aurais du prendre des photos.

    • 2 Air Napoléon 6 novembre 2013 à 15:48

      Il faut toujours prendre des photos et une bonne dose de mauvaise foi. Quand on compare aux échanges avec Kung gu Airlines (qui présuppose que le passager est honnête et qu’il faut le satisfaire) il y a un monde et il faut s’ y adapter (on présuppose que le passager est tricheur et qu’il faut l’arnaquer)…

  2. 3 Jean 6 novembre 2013 à 20:44

    J’en suis à ma 15ème demande de régularisation cette année !

  3. 4 Déhème 3 février 2014 à 21:44

    Plutot que de vous user la santé à essayer de récupérer vos miles par l’intermédiaire du service pare choc qui, je vous le rappelle n’est qu’un sous traitant, ne serait il pas plus efficace d’utiliser la voie juridique?
    Grand voyageur comme vous l’etes, vous devez avoir une assistance juridique à la hauteur.
    Air France perdant une grande partie de ses procès, et compte tenu de votre certitude d’être dans votre bon droit, vous devriez gagner et donc ne pas avoir à payer les frais au titre de l’article 700 du Code de Procédure.
    Avec un peu de chance vous aurez un entrefilet dans la presse nationale ce qui ne fera qu’accroitre votre notoriété

    • 5 Air Napoléon 4 février 2014 à 04:01

      Je pense que beaucoup auront compris que l’objectif, certes un peu naïf, n’est pas de gagner des miles ou de passer à la télé, mais d’appeler à une autre culture client. Ma santé va bien, merci, mais le service aux clients, sous-traité ou pas reste très en retrait par rapport aux concurrents comparables.


  1. 1 Le client passionnément ? | Air Napoléon Rétrolien sur 23 novembre 2013 à 23:21

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Catégories

Publicités