C’est mieux qu’avant, on s’arrête là

Tandis que j’offre au personnel d’accueil des salons Air Napoléon de CDG 2F un paquet de bonbons, différents à chacun de mes passages pour démontrer qu’il est possible de varier une offre pour pas trop cher (la dernière fois j’ai pris une variation sur le thème de l’orange, puisque j’allais aux Pays-Bas), on m’explique qu’un rythme de changement aussi élevé n’est pas prévu…

Certes on saluera les progrès réalisés par Air Napoléon dans ses salons de CDG : il y a désormais un nouveau présentoir et une promesse de changement mensuel de certains produits. Une modification mensuelle, c’est bien sûr une révolution dans un lieu qui servait invariablement du pain pitta aux légumes brûlés et des chips salés depuis cinq ans au moins. Et à bord aussi on promet des progrès, avec du sucré plus salé et du salé moins sucré. Et un incroyable programme pour apprendre au PNC à dire bonjour aux passagers. Alors qu’il serait surtout nécessaires d’apprendre à la compagnie à dire au-revoir à quelques procédures, qui manquent de naturel et de sourire.

Au salon, les chips ont survécu, pas la pitta. Il y a une soupe  pour dire qu’on sert un plat chaud. Et on suppose que la salade changera dans un mois. Mais tant qu’à bousculer les choses, et puisque la Direction prétend repositionner la compagnie parmi les meilleures, on aurait préféré qu’il y ait aussi des variations journalières. Un petit plus qui aurait permis aux passagers réguliers qui font escale à CDG de ne pas retrouver la même offre à l’aller et au retour.

Est-ce vraiment nécessaire ? Les journaux changent bien chaque matin, et on peut penser que c’est préférable à retrouver la même Une toute l’année. Dans l’offre de restauration légère du salon, il pourrait y avoir au moins un produit qui varie ainsi, quitte à travailler sur des cycles de trois ou quatre semaines. Il y a, par exemple, au moins 28 sortes de bonbons différentes. Plutôt que de ressortir tous les jours le même chocolat qu’on trouve déjà sur le plateau repas dans l’avion.

La compagnie aurait aussi pu, en se jaugeant à ses concurrentes, inviter régulièrement des stands de présentation commerciale. Ou aller voir comment les hôtels de qualité arrivent à innover dans l’offre de petit-déjeuner. Mais n’insistons pas trop sur l’avance des autres compagnies, sinon l’investissement actuel d’Air Napoléon dans de nouveaux présentoir réfrigérés mobiles va vite sembler dérisoire.

D’autant que ce n’est pas plus mal qu’Air Napoléon n’ait progressé qu’à moitié. Ca permet de dire que ça n’est toujours pas au niveau de la cible annoncée.
Car ce serait bateau de décréter que c’est mieux qu’avant, et donc de s’arrêter-là. Au milieu du gué.
Avion sous-marin

Au milieu du gué…

Et au milieu du gué, les formations données au PNC pour lui apprendre à dire bonjour, ça ne risque pas d’être utile.

Publicités

2 Responses to “C’est mieux qu’avant, on s’arrête là”


  1. 1 lilou 5 décembre 2013 à 11:31

    Cher Monsieur,
    Je comprends tout à fait votre mécontentement. Cela dit pour quelqu’un qui prétend ne pas avoir le temps d’envoyer des documents de vol, vous semblez pourtant avoir beaucoup de temps à critiquer cette compagnie aérienne que tout le monde connaît.
    En tant qu’embassadeur de  » la mauvaise fois « , je ne comprends toujours pas pourquoi vous voyagez donc avec celle-ci.
    Sur ces quelques mots, je vous prie de bien vouloir ne plus sâlir cette compagnie respectable.
    Cordialement,

    • 2 Air Napoléon 9 décembre 2013 à 21:47

      Bonjour Lilou,
      Si les textes publiés ici vous font penser à une compagnie respectable, c’est qu’elle n’est pas si respectable.
      Et peut-être quand on en est mécontent peut-on consacrer du temps à le lui expliquer, plutôt qu’à photocopier des documents de vol.
      D’autant qu’une « compagnie que tout le monde connaît » (sans doute parce qu’elle opère à elle seule plus de la moitié du trafic passager à Roissy), je préfèrerais qu’elle progresse, plutôt que de la fuir et me taire comme vous le suggérez.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s