Archive pour juin 2014

Court-Courrier : LHR-AMS

Les compagnies aériennes offrent à leurs clients Bizbiz ou fidélisés un service de salons dans les aéroports.
A Londres Heathrow, l’alliance SkyBean dont fait partie Air Napoléon a ainsi ouvert un salon commun au terminal 4, avec une ambiance végétale dont le marketing aime vanter l’originalité,  un buffet libre-service pas vraiment bon mais sans doute mieux que ce que l’on connaît à CDG, des douches pas toujours bien entretenues et différents espaces : PC, jeux console, TV, repos…
Cela représente un investissement de la part des compagnies membres, mais vient renforcer leur image de marque,  en affichant leur grand standing dans le plus grand aéroport d’Europe.
Néanmoins en prenant un vol matinal, par exemple vers Amsterdam à 6h30, l’investissement peut sembler perdre un peu d’intérêt.  Le salon ouvre vers 5h, et venant d’un vol de nuit sur London Gatwick, un peu de.repos avant de ré-embarquer serait bienvenu. 
Le seul hic c’est que 5 à 6h on passe l’aspirateur à l’étage du salon SkyBean, soigneusement tout autour de l’espace repos.
Desolé,  on connaît le problème,  on l’a signalé,  vous dira-t-on à l’accueil du salon.

image

Publicités

Court Courrier : DOH-DXB

Est-il possible de servir un repas chaud et convenable sur un court-courrier de moins d’une heure ? C’est la question que je me pose chaque fois que j’emmène un groupe d’une douzaine de clients déjeuner à la brasserie près du bureau. En 45 minutes chrono on passe de la prise de commande au café, avec même un peu d’humour du serveur s’il est bien luné.
Et il semble que toute la salle, ou toute la terrasse, selon les saisons, souhaite déjeuner vite et approximativement en même temps.

Bien sûr,  chez Air Napoléon on m’a dit et redit que ce n’est pas comparable,  que je ne comprends rien à l’aérien et qu’il est impensable de concevoir un service chaud et complet aussi rapide dans un avion. Et la compagnie le sait bien car elle a 80 ans d’expérience et se pense à la pointe : si elle ne le fait pas, personne ne peut le faire.

C’est vrai que les compagnies du Golfe font un service First avec boisson d’accueil, café arabique, entrée-plat-dessert, thé ou café sur un vol de 45 minutes de type DOH-DXB. Mais on dit à Paris que les compagnies du Golfe trichent sur le coût de la main d’oeuvre, sur le prix du pétrole ou sur le support apporté par l’Etat. Donc elles trichent certainement aussi sur l’heure, en ayant des minutes moins chères, moins taxées et plus longues que leurs homologues européens.

Le seul hic, ce sont les compagnies asiatiques qui continuent à dire qu’il est poli, possible et préférable de servir un plat chaud à tous leurs invités, même s’il faut faire vite. Et d’ailleurs, si la brasserie parisienne s’ organissait un peu mieux, on pourrait y être servi bien plus vite.

image

Court Courrier : ORY-LHR

Certains me font remarquer que je n’ai pas posté grand chose en ce mois de juin. Ce n’est pas que je n’ai pas volé : vous trouverez sur whattheflight.com des avis sur OS airways, Aminimal Airlines, Lufthanna, SOS, Etikhet ou Batar… On peut donc toujours dire que je suis un voleur, comme Miles & Blues aime le laisser entendre.

C’est juste qu’à force de constater qu’Air Napoléon est plus cher et moins bien, on se retrouve de préférence chez la concurrence. Même pour Londres, Napoléon fait cher, surtout en aller simple, et on préfèrera le service t-time à l’accent British de Betty Airways au chic à la française pour passager qui sent le fromage chez Air Napoléon.

image