Boire la tasse

Certes, comme les arracheurs de chemises, les clients qui ont decouverts l’eldorado en étant replacé sur une autre compagnie un jour de grève, et depuis ne le quittent plus, ou bientôt un général de l’armée Napoléonienne, les débacles d’Air Napoléon me conduisent à privilégier d’autres transporteurs, et je n’ai donc plus grand chose à dire sur la compagnie, d’autant qu’elle s’est finalement remise en mouvement, ce qui était un de mes souhaits en débutant ce blog dans ses années d’immobilisme désespérant, mais trop tard et trop lentement pour me convaincre en tant que client.

Mais je prends encore quelques vols Air Napoléon, pour leur horaire pratique ou par manque de concurrence.

Et ce matin j’ai embarqué pour Casa avec Air Nap. Sur le vol avec le plumeau et le rouleau en collation éco, c’est à dire une barquette plastique allongée et un sachet alu réchauffé contenant toujours les mêmes bourratifs chimiques.

Et avant je suis passé par le salon de Roissy-dans-le-Brouillard 2E Hall L, celui dont on dit depuis des années qu’il devrait etre rénové mais ce sera plus tard. Et qu’en attendant on ne change rien.

Pas tout à fait : la vaisselle a été renouvelée, sur le même modèle qu’en vol cabine bizbiz. Les assiettes ressemblent désormais à des plateaux rectangulaires et les tasses sont très aplaties.

Elles sont tellement aplaties, dans un effort de design et d’originalité, qu’elles ont très peu de contenance. En vol déjà ce point avait été signalé et la compagnie a donc prévu des mugs plus grands, afin de ne pas servir juste une lapée de café.

Mais au sol, le service se fait à la machine automatique… qui déverse la quantité de café d’une tasse normale.

Certes on promet l’arrivée des mugs aussi, mais en attendant ça deborde.

image

Air Napoléon – et en particulier une partie de son personnel – fait des efforts pour s’améliorer. Mais Air Napoléon n’arrive pas à quitter sa culture de l’image avant tout. Ca donne une tasse chère et design, qu’on ventera dans la publicité, dont la direction se félicitera dans ses bureaux et dans des expos flatteuses, mais que le personnel et les passagers maudiront à l’usage.

C’est tout l’écart entre une compagnie qui fait de la qualité pour ses clients et Air Napoléon qui se fait plasir en pensant savoir ce que veut le client.

Publicités

0 Responses to “Boire la tasse”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s