Archive for the 'Impression' Category



Marketing déceptionnel

C’est les grandes vacances. Finies les destinations et compagnies imposées par les lieux et horaires de conférences, ou de réunions avec des clients. On peut choisir où on voyage. Cette année encore, même si j’ai aussi suivi les conseils d’une agence Suisse, direction Cap Kennedy et Orlando, et ceux de ma pharmacienne qui m’envoie faire une cure à Séoul, j’ai confié mes vacances à la Bizbiz Travel Agency, et ils ont une offre intéressante à la fin de l’été. Une valeur sûre : UAE (le pays du Golfe, pas le code IATA d’un aéroport de Papouasie Nouvelle Guinée).

La Bizbiz Travel Agency est la seule agence installée à Paris et à Dubaï capable d’organiser une soirée au DoubleMe de BCN pour patienter entre deux escales, ou un couscous du côté de RAK au Maroc le jeudi soir, sauf le mois de Ramadan où l’on préfèrera dîner dans un décor asiatique de BKK ou USM pour moins de 100 euros au départ de Chatelet. Si les destinations sont ainsi fixées, pour l’achat des vols secs, c’est au contraire moi qui décide, sans contrainte d’horaire : pour cela pendant les vacances, c’est le moment d‘écouter les sirènes du marketing.

Lire la suite ‘Marketing déceptionnel’

Publicité

Marketing inspirationnel

Mon agence de voyage m’a dernièrement fait suivre une publicité haute en couleurs pour annoncer des modifications sur le site internet d’Air Napoléon.

Ca fait à présent quelques temps qu’il est en ligne mais, tout occupé à poster des photos de girafes sur ce blog et sur Fakebook, j’ai pris un peu retard dans la publication de messages à la gloire d’Air Napoléon.

Le service marketing de la compagnie, lui, ne s’en est pas privé.

Lire la suite ‘Marketing inspirationnel’

Juste un vol un peu juste

J’ai promis quelque part de décrire pour une fois un voyage fait avec une autre compagnie qu’Air Napoléon. Parlons donc de Bryan Air, d’autant que j’ai aussi promis autre part de vous proposer des billets plus brefs.

Lire la suite ‘Juste un vol un peu juste’

Air Napoléon optimise le retard

Le vol Air Napoléon Rabat-Paris de samedi est parti en retard, compte tenu d’une arrivée tardive de l’appareil et d’un processus d’embarquement particulièrement long. A l’approche de Paris, il a aussi tourné dans le ciel, le temps que les orages au-dessus de Charles-de-Gaulle se calment ou se déplacent. L’arrivée était prévue au terminal 2F, elle s’est finalement faite au terminal 2E. C’est une stratégie possible du centre de contrôle Air Napoléon : quand un vol qui transporte des passagers en connexion courte arrive en retard, mais pas trop, le centre peut décider de modifier sa zone de parking pour rapprocher ces passagers et leurs bagages de l’appareil qui les transportera pour la suite du voyage.

Lire la suite ‘Air Napoléon optimise le retard’

Sky Minority : stand in line here, faites la queue aussi

Air Napoléon, membre de l’alliance Sky Bean, a récemment lancé une nouvelle offre marketing baptisée Sky Minority, qui comprend un ensemble de services au sol garantissant un parcours à l´aéroport rapide et fluide, à l’enregistrement et à « la » dépose bagages (pour reprendre les termes et genres de la présentation publicitaire), pour les formalités de sûreté et d´immigration, aux comptoirs de correspondance, à l’embarquement et à la livraison des bagages.

image

Lire la suite ‘Sky Minority : stand in line here, faites la queue aussi’

Stutt go and back

Bien que ce blog ne soit pas réputé pour faire l’éloge d’Air Napoléon, il va être difficile de rédiger ici un post uniquement critique sur mes derniers vols  pour Stuttgart et retour. A l’aller, un chef de cabine très pro et à l’écoute m’a proposé de remplir un questionnaire de satisfaction en voyant ma grimace face aux sempiternelles viennoiseries sans goût et sans miettes, et surtout le morceau de tarte et le jus de fruits frais que j’avais pris le soin d’apporter. « Notez tout cela, cela aide à changer les choses. » J’ai peur qu’il faille beaucoup de questionnaires avant de pouvoir compter sur une sélection d’encas chauds et froids, comme le propose la moindre low cost. Ca n’a pas empêché le passager voisin de demander « the same » que moi, et d’être quelque peu déçu de la réponse à sa  demande. Pour le retour, il y avait certes beaucoup de points d’amélioration, mais surtout un PNC à l’écoute et attentif aux passagers.

Lire la suite ‘Stutt go and back’

Uniformité

Après avoir accueilli en cabine le dernier passager d’un vol Finnaud à destination d’Helsinki, l’hôtesse retira, avec quelques difficultés au vu de l’exiguïté à l’avant de l’appareil, ses bottes noires. Rapidement, elle sortit des chaussures plus légères et poursuivit le service une fois rechaussée. Il y a ainsi, dans les avions et pour chaque compagnie, quelques coquetteries qui peuvent, plaire, étonner ou amuser.

Lire la suite ‘Uniformité’

Tous mes respects à Air Napoléon

J’avais pensé écrire un article léger sur un JT d’Air Napoléon (« PPDA mis à la porte, armement des projecteurs, vérification du prompteur opposé ») décrivant les déboires du code-sharing. Les vols en partage de codes, c’est quand une compagnie vend un billet avec son immatriculation, mais ne se préoccupe pas plus du passager car elle sous-traite à un partenaire qui opère le vol ; qui lui non plus ne se préoccupe pas du passager puisqu’il possède un billet portant une autre marque. Ce dernier doit alors naviguer entre les comptoirs, les responsables et les règlementations internes, pour démêler les accords de partage qui ont dû être signés par les différentes parties.

Il est ainsi possible de payer un billet à Air Napoléon, pour des vols Al Capone entre Venise et Abu Dhabi, opérés par Newton Airlines jusqu’à Genève puis Etihket Airlines pour la destination finale, même si le système d’information d’Air Napoléon, constant dans sa médiocrité, s’entête à afficher respectivement FlyBaloo et Pre-Mayan World, sous le prétexte que ces compagnies disparues utilisaient autrefois les codes de Newton et Ethihket. Déjà, on part en confiance…

Lire la suite ‘Tous mes respects à Air Napoléon’

Air Napoléon sur les planches

Toc toc toc aux portes, armement des toboggans, vérification de la porte opposée. Le spectacle commence au théâtre Napoléon. On y joue une pièce en un acte, dont le thème n’a pas tellement d’importance, devant des spectateurs bien calés dans leur siège. Avant le lever de rideau, comme l’imposent les règles de sécurité, chacun doit garder sa ceinture attachée et relever sa tablette.
Lire la suite ‘Air Napoléon sur les planches’

Feu Tante Micheylle

Que peut-on imaginer de pire qu’un vol Air Napoléon quand on critique chaque vol sur ce blog ? Un vol Air Napoléon opéré par feu Air Micheylles.

Ce récit date du WE de nouvel an, pour un vol vers les Seychelles, il est resté prisonnier d’une machine récalcitrante envoyée au service après-vente et à présent enfin réparée. Depuis, Air Micheylles en quasi-faillite s’est réduit à trois coucous qui relient à basse altitude quelques îles de l’Océan Indien. Ce qui m’a d’ailleurs valu quelques aventures sur le vol retour, qui était presque un non-vol retour.

Tante Micheylle à Praslin

Lire la suite ‘Feu Tante Micheylle’


Catégories


%d blogueurs aiment cette page :